Voici les 5 secrets du buzz de Nyangono du Sud

Tel un raz-de-marée, c’est le mec qui ravage tout sur son passage depuis quelques temps. Aujourd’hui Nyangono du Sud est celui-là dont tout promoteur voudrait avoir à son événement. Il y a quelques jours encore plus précisément au festival Fomaric, le présentateur demandait lors d’un spectacle : « Vous voulez NYANGONO » ? Fallait voir la réaction positive du public. Qu’on le déteste ou qu’on l’aime le gars a « briss ». Rappelons que la majorité découvre Nyangono du Sud en 2017, l’année où il fait une entrée fracassante sur le digital. En si peu de temps il a pu se positionner dans un couloir qui lui est propre. J’ai donc décidé de me pencher sur ce cas pour essayer de comprendre les raisons d’un tel succès. Je vous propose ceci: voici les 5 secrets du buzz de Nyangono du Sud.

 

5- Nyangono du Sud ferait tout pour prester à un évènement de grande envergure, même s’il fallait payer.

                     prestation Nyangono du Sud à la finale Miss Cameroun édition 2018

Certains disent qu’il paierait pour prester lors des événements prestigieux. Ce qui n’est pas chose mauvaise si c’est le cas, quand on veut se bâtir une renommée il est important d’être présent sur les grandes scènes pour apporter du crédit à ce qu’on fait. Et si c’est malheureusement à coup de quelques billets de banque et qu’on a les moyens de sa politique, pourquoi ne pas le faire ? On a encore souvenance de sa prestation à la finale Miss Cameroun édition 2018, certaines langues faisaient état de ce qu’il aurait donné le gombo (lol pas le légume hein, l’argent norr) pour y prester, même si la promotrice avait indiqué que Nyangono du Sud était le seul artiste qui n’avait pas exigé de cachet. En tout cas son passage avait d’ailleurs marqué plus d’un, surtout avec ses danseuses à forte corpulence qu’il appelle affectueusement les Bulldozerines qui ont crevé l’écran ce soir-là. Une prestation qui avait ému le public présent et la première dame avait yamo ne me dites pas le contraire. Tout naturellement l’auteur du foup fap avait ainsi bénéficié d’un coup de buzz gratuit sur internet. Il venait alors là de marquer un point. On ne saurait également oublier son passage lors du PAPOSY de Tenor, le public était en liesse lors de son annonce sur scène. Hier vendredi 22 Février au festival Fomaric c’était l’euphorie totale. Stratégie gagnante, bravo !

4- La qualité de ses clips joue en sa faveur

D’aucuns se font le plaisir de le dézinguer au vue de la qualité de ses clips. Souvenez-vous de la découverte de Nyangono du Sud, ce fut à travers le clip « Minga ma ding » sorti il y a plus de deux ans et qui totalise environ 91 000 Vues sur YouTube. Le mec avait alors été victime d’un bashing digital( permettez-moi l’expression), mais qui avait plutôt joué en sa faveur dès l’instant où tout le monde partageait le clip en question. Malgré les insultes j’ose croire qu’il savait ce qu’il faisait. A la base Nyangono du Sud est un homme d’affaires, oui un homme qui peut bien se payer un clip répondant aux normes internationales sans gêne. Mais depuis lors il nous sert des clips peu appréciables. Le but ici est de les faire partager tout en insultant la qualité comme certains savent si bien le faire, mais au finish la communication lui profite toujours. C’est un stratège…

3- Son look est un atout ?

                                        Nyangono en plein show

Sans risque de me tromper je peux dire « oui » ! Dans cette sphère musicale assez concurrente, à un moment il faut bien se différencier des autres. Oui, créer et marquer son territoire. Il a misé sur un look atypique, qui lui vaut déjà l’appellation de « Mickael Jackson » pour certains. Car Il y a une nette ressemblance entre le look du défunt roi de la pop et celui du créateur du Foup Fap. Un style qui suscite assez d’interrogation du genre : Pourquoi met-il toujours un gant blanc à la main droite ? Pourquoi sa veste similaire à cette d’un commandant de bord n’est jamais fermée ? Que dire alors de sa coiffure semblable à celle de Kiroukou, une démonstration de sa force et son courage ? Car la légende nous enseigne que kiroukou était petit mais très vaillant et courageux. Tout un tas d’interrogations que suscite son look, un questionnement qui motivera plus d’un à le découvrir et pourquoi pas toucher du doigt le phénomène Nyangono du Sud. Ce n’est pas un rêve, mais la réalité.

 

2- Un artiste qui n’aime pas le monshung (attitude qui consiste à faire croire ce qu’on n’est pas) 

Vous l’avez certainement remarqué, Nyangono du Sud vient aux concert en un taxi parfois vieux dans lequel on peut l’apercevoir bien serré avec les bulldozerines (j’imagine le poids là). Ce qu’il faut comprendre c’est qu’il ne manque pas de moyen pour se procurer une voiture. Vous me demanderez pourquoi donc ? OK ! Il a choisi de briser la barrière et le mythe qui a toujours existé entre les artistes et leurs fans. Une façon pour lui de mieux se rapprocher d’eux et s’éloigner du monshung mais aussi une manière pour lui de communier avec ce public qui est à la base de son succès. Il préfère être vrai, d’ailleurs pourquoi ne pas l’être quand le public vous a adopté comme tel ?

 

1- La force de son équipe digitale

Ici je fais allusion à son community manager ou social media manager. Qui n’aime pas se marrer sous ses posts pleins de fautes grammaticales ou d’orthographe ? Ils font donc sciemment de vous servir ce que vous attendez. Oui ce n’est pas anodin, faut donc vous servir un sujet qui vous fera bavarder pour entretenir sa communauté ou si vous voulez sa fan base. Très présent sur les réseaux sociaux et prêt à répliquer quand il le faut, la loi est claire chez eux « Œil pour œil, dent pour dent » : A questions piquantes, réponses piquantes.

 

Les puristes ne comprennent certainement pas le phénomène Nyangono du Sud, oui je parle de phénomène, souffrez que s’en soit un. Certains ne cessent de dire qu’au mboa a désormais écarté la norme pour normaliser l’écart. A longueur de journée on lit des posts dépréciatifs à l’endroit du créateur du Foup Fap, mais malheureusement ou heureusement c’est ça le showbizz. Les artistes (dont je vais taire les noms) qui jadis boudaient le Foupfapeur sont désormais entraient de surfer sur son buzz. A un moment il faut briser les règles du jeu et casser la routine, vivement bon vent à l’artiste. N’oublions pas, tous les moyens sont bons surtout quand ils sont à effets positifs. J’ai envie de dire wayaa youille, lol

Facebook Comments
A propos gabriel
Journaliste, blogueur CEO à mboabuzz.com
%d blogueurs aiment cette page :