La 5e édition du festival compto’art 54 est lancée

                 Compto’art 54 est entendu comme cette plate-forme pour formuler et émuler des projets artistiques d’ici et d’ailleurs.  . ici l’on retient que le festival mise sur le contenu artistique et littéraire de qualité pour dynamiser la créativité des artistes.

La particularité de la 5e édition du festival compto’art 54 

C’est connu de tous qu’un festival est plus riche quand il s’ouvre aux autres, pourquoi pas à l’international. Il en ressort donc comme particularité cette année le fait que le festival tend la main à des artistes venant d’Afrique (Bénin, togo, tchad..) et d’ailleurs
Le compto’art aura pour discipline pas seulement le théâtre mais aussi la danse , la performance, et l’humour; dans cette perspective chacun pourra trouver son compte.
S’étalant sur le thème : » Arts, femmes et francophonie  » le projet met en avant la valorisation des esthétiques nouvelles et des tendances émergentes, la transmission et la diffusion des œuvres pour une large audience. D’où le festival se reconnaît aussi comme une plate-forme de visibilité pour les artistes et leurs œuvres d’art

L’événement a débuté ce 3 juin et s’achèvera le 8 juin prochain. Dans l’optique de valoriser les lieux de cultures au Cameroun, trois lieux ont été retenus : Maison des jeunes et des cultures de Newbell, Maison de la culture et de la danse de Bali, et l’institut français de Douala ; en marge de ceci, un atelier sous régional de formation sur le management des spectacles et l’administration des compagnies de théâtre et de danse, animé par deux experts internationaux dont Mme Ouafa Belgacem de Tunisie et M. Léonard Yakanou du Togo avec la participation des stagiaires venant du Tchad, Gabon, Bénin, et Congo-Brazzaville.

Alors vous qui aimez l’art, le théâtre, la danse, et les performances Compto’art 54 vous attend

Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :