Julian Bahell nous propose son nouveau titre « Mami nyanga »

Je commence par cette question: qui n’a pas connu une mami nyanga dans son quartier ? À cette question personne ne répondra parce qu’il y en a tjrs eu près de nous. Celle là qui se prend pour le nombril du pape, parfois à la beauté approximative mais qui mimba😂. Ces fringues alors hein c’est souvent un genre un genre, permettez moi l’expression c’est pour parler comme les plus petits de New-Bell😉. Voilà alors la mami nyanga dont parle Julian Bahell. Une chanson qui retrace nos faits quotidien et un vidéoclip qui dès les premières secondes nous plonge dans la réalité de chez nous avec le phénomène cargo,qui il faut le rappeler est interdit dans la ville de Douala. Qui n’a jamais entendu cette phrase des chargeurs de cargos? « Les gens de Ngousso s’assayent au fond » c’est une réalité dans la capitale politique siège des institutions. Sur ce plan le vidéogramme est réussi,mais moyen dans l’ensemble.

Julian Bahell n’est pas à son premier single

Il est important de rappeler que Julian Bahell ne commence pas la musique aujourd’hui,car avant ce titre on a connu plusieurs autre titres  tels « Comme C beau » et « buzz« .

« Comme C Beau » est un slow jam qui à été écrit et composé par Julian Bahell.
C’est une chanson qui célèbre l’amour entre deux personnes.
« Le Buzz » est un up tempo produit par Thierry ’TH’ Mbouche écrit par Julian
Bahell et chanté en featuring avec Lorena Masikini. C’est une chanson
d’ambiance qui touche le fameux thème qui crée la frénésie sur les réseaux
sociaux, Le Buzz.

Biographie de Julian Bahell

 

               Julian Bahell

Le milieu artistique l’accueille très tôt, il débute à l’âge de 13 ans le
théâtre dans des pièces locales. Il se lance ensuite dans la danse hip-hop et
traditionnelle africaine, puis met en scène plusieurs spectacles. En 2009, il intègre
la troupe polyvalente RUE 1113 en tant que comédien-chorégraphe, ce qui lui
permet de jouer dans son premier musical « Rendez-vous Avec Les Morts« . Après
une tournée et un long métrage tirés du même spectacle, Julian s’installe à Paris
en 2011, et intègre le Studio International Vanina Mareschal, où il suivra une
formation pluridisciplinaire et sortira diplômé, chante dans des chœurs, et
participe à quelques longs métrage.

En 2015 il crée sa propre compagnie de production Bahell Entertainment’s avec
laquelle il lancera « les reines de paris » écrit, mis en scène , produit par lui-même
et le spectacle est nommé aux petits molières 2017 . Il sort « Extase »son tout
premier single, en tant que chanteur en 2016 et travaille en parallèle sur son EP
« Morceaux Choisis » à paraitre bientôt.

Julian Bahell est un artiste dans le sens complet du terme.Voilà un artiste à suivre. Entre-temps le clip du titre « mami nyanga » est toujours disponible.

Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :