Cherubin valorise nos traditions dans « E’si Pôh Méfack »

Sur Facebook ou sur Twitter on en parle. Depuis quelques semaines déjà, l’artiste Cherubin est au centre des réflexions chez les influenceurs Web et blogueurs a  . on se rappelle encore de cette étonnante révélation autour de l’artiste, faisant état de ce qu’il était plus écouté au Nigeria qu’au Cameroun pays dont il est originaire. Triste,mais pourtant vrai. Ceci est d’ailleurs la conséquence de sa dernière livraison musicale intitulée E’si Pôh Méfack. Sorti il y a quelques mois, le titre E’si Pôh Méfack se bat tant bien que mal à se faire une place de choix dans les coeurs des mélomanes. Une bataille que Chérubin remporte peu à peu, puisqu’il est aujourd’hui diffusé dans les médias traditionnels ainsi que les néo-médias.

Le respect de la tradition dans le titre E’si Pôh Méfack de Chérubin

Pour avoir regardé le clip je dirai que je ne m’ennuie pas. Une coloration assez particulière reflétant notre tradition. On note la présence d’un mur fait de briques , des accessoires traditionnels, le Ndop (tissu traditionnel bamileke) accroché au mur et surtout ces danseuses raffinées habillées de tenues traditionnelles. L’artiste Chérubin manifeste ainsi son amour pour sa tradition. Pendant 5 minutes, le titre E’si Pôh Méfack nous parle de richesse, oui une richesse qui s’obtient par l’attitude et l’aptitude de celui qui la veut. Tout ceci dans un video clip savamment orchestré par Roger Makanda, réalisateur très bien connu dans la sphère musicale.

 

      Biographie et discographie de Cherubin

 

                  Cherubin

 

Originaire de la région de l’ouest Cameroun, CHERUBIN NJOU-MESSI dont
la traduction en langue YEMBA signifie soumets-toi au seigneur. Naquit à
douala issu d’une famille de plusieurs enfants il grandit dans un environnement
pétri de positivité et son processus de socialisation se déroule dans la crainte
de Dieu. Naturellement, il fait des études couronnées par des diplômes.
Son potentiel musical est détecté en 2000 par le nommé MADJO
camarade de classe en seconde. Ce dernier l’inscrit au concours national de la
chanson « MUSIC BAND » à Dschang, non sans lui avoir signifié combien il
chante bien. Durant ledit concours, son parcours s’achève en finale
régionale à Bafoussam ; après avoir bravé l’étape départementale malgré son
jeune âge. Fort de cela, générale NGUEBO Solo par ailleurs chef d orchestre de
« Music Band » subjugué par la performance de Chérubin n’hésite pas à
exprimer ses encouragements tout en lui demandant de le rejoindre à Douala
afin de parfaire son apprentissage musical.

En 2002 le désormais artiste musicien se lance à fond. 10 ans plus tard donc en 2012 il sort un maxi single de 6 titres. Ce sera sans répit pour lui car en 2014 il sort l’album  » origine profonde ». Un travail qui ne lui a pas manqué reconnaissance, puisqu’en 2015 il sera sur les plus grands plateaux télé. Un an plus tard il s’envolera pour une série de spectacles en France. De retour au Cameroun son pays natal, il frappe en plein dans le mil avec E’si Pôh Méfack dont je vous suggère d’apprécier.

 

Facebook Comments
A propos gabriel
Journaliste, blogueur CEO à mboabuzz.com
%d blogueurs aiment cette page :