Bah’Ndong nous sert 21 titres dans son nouvel album “Rebelations 2:1”  

Bah'Ndong

Dans un environnement ou les artistes nous servent régulièrement des EP « extented play » ou des maxi single pas assez étoffés, il est désormais difficile d’en voir qui nous propose autant de titres dans un album.  Bah’Ndong a osé et nous sert l’album « Rebelations2:1 » constitué de 21 titres aussi savoureux les uns comme les autres. On a souvenance que le rappeur et chanteur camerounais basé en Allemagne, Bah’Ndong, l’avait promis depuis l’année dernière. L’artiste a tenu parole et présente à ses fans 21 chansons bien faites, dont plusieurs produites ou mixées et mastérisées en Allemagne et au Cameroun par des artistes tels que ATM Black, Phillbillbeatz, Sango Edi (LeDrae), Djamal Kelani, LLTB, etc.

Bah’Ndong : un artiste jeune mais au parcours reluisant

Signé chez BGC Melody, Bah’Ndong est un artiste rappeur originaire du Cameroun et basé en Allemagne. Il fut l’un des chanteurs rock / hip-hop du groupe allemand Madhouse Matodors avant de faire son retour au pays natal. Il nous a donc proposé un single intitulé « Gneh Gneh Gneh » produit par Phillbillbeatz et une vidéo réalisée par Mr. Adrenaline. Un titre qui marque sa transition du hip hop pur au mélange-fusion  Afrobeat, Makossa, Bikutsi et Njang qu’il réalise maintenant sans effort. Ce mélange lui permet de mieux enrichir sa musique, car l’album « Rebelations 2:1 » contient des chansons de tous les genres musicaux, de l’Afrique centrale à l’Europe centrale.

Rébelations 2:1 : Entre trinité et mysticisme pour expliquer le choix de 21 chansons dans cet album

Bah’Ndong a révélé que le nombre 21 est égal à la formule de sept fois trois (7×3); le 7 étant un nombre mystique représentant la vie (les sept jours de la semaine), et le 3 représentant la Sainte Trinité, décrivant les trois phases de sa vie d’artiste. D’abord le rap pur hip-hop qu’il représentait à l’Université de Buea, où il était surnommé «The Blade» et faisait bouger la ville avec son groupe CAMSELECT; la deuxième phase étant celle où il a décidé de commencer à produire sur des rythmes africains et a permis à son « Afritude » de briller à travers sa musique sans honte; et la troisième phase est le courant où il a pris l’audace de chanter et de rapper à propos de L’AMOUR, sachant pertinemment qu’il n’a pas la voix parfaite pour chanter comme beaucoup d’autres artistes

Outre la sortie de l’album, Bah’Ndong et son label, BGC Melody (également celui de la nouvelle sensation de rap féminin Deenah et du phénomène congolais Elie Solo), ont également offert un single gratuit de l’album, « Baby Love » avec une vidéo de paroles qui fait déjà la promotion de l’album sur YouTube et Facebook

 

Facebook Comments
A propos gabriel
Journaliste, blogueur CEO à mboabuzz.com
%d blogueurs aiment cette page :